Le Guatemala est-il un pays sûr ou dangereux ?

Si vous avez fait des recherches et écouté l’actualité en provenance du Guatemala, vous savez probablement que la criminalité est en augmentation au Guatemala, en particulier dans la capitale, Guatemala City. La plupart des incidents sont liés à la drogue et aux gangs, et les attaques liées à la drogue ont tendance à se produire près de la frontière avec le Mexique, El Salvador et le Honduras. Le vol est courant et les criminels travaillent souvent en groupe. Les touristes sont généralement la cible de délits mineurs et de vols qualifiés, de détournements de voituresd'agressions armées et même d'agressions sexuelles. Bien que le niveau de criminalité augmente pendant les vacances, gardez toujours un niveau élevé de sécurité personnelle.


Cependant, la plupart des visiteurs n'ont aucun problème pendant leurs vacances. Nous vous recommandons de faire preuve de bon sens et d'éviter les zones isolées, ainsi que de marcher seul la nuit. Il est important de suivre de près les nouvelles à la télévision et à la radio. Soyez conscient de votre environnement à tout moment, comme dans n'importe quelle grande ville.

RISQUE GÉNÉRAL : MOYEN

Les mesures de sécurité standard sont recommandées au Guatemala? car les crimes d’occasions, tels que le petit vol, le vol à la tire et le vol de sacs à main, sont courants. Faites preuve de bon sens et restez vigilant face aux comportements suspects, comme dans tout autre pays.

RISQUE DE VOL : MOYEN

Les vols à la tire et à l'arraché sont courants dans les lieux touristiques et les transports en commun. Le vol à la tire étant courant sur les marchés, ne gardez jamais rien dans votre poche et emportez le moins possible. 

RISQUE DANS LES TRANSPORTS : MOYEN

Nous vous recommandons d'éviter les bus la nuit à Guatemala City, en raison de la fréquence des vols à main armée commis par des gangs. Ne les utilisez donc que pour vous déplacer dans la ville pendant la journée. Les taxis expédiés par radio (Taxi Amarillo) sont plus sûrs et constituent un moyen fiable de se déplacer dans la ville. Si vous prenez un bus, méfiez-vous des personnes assises à côté de vous. Il y a également un risque d'attaque à main armé dans les bus, évitez donc d'emporter beaucoup d'argent. Un autre problème lié au bus est l’excès de vitesse qui fait de nouvelles victimes chaque semaine. Si vous avez le choix, prenez un Shuttle privé ou un taxi. Ne prenez en aucun cas un taxi qui n'est pas officiel. Les tuc tuc sont également un moyen de transport au Guatemala, faites attention à ne rien laisser avant de descendre, au risque que celui-ci parte avec vos effets personnels.

RISQUES NATURELS : MOYEN

Les incendies de forêt se produisent souvent de novembre à juin et touchent généralement la région du Peten. La saison des ouragans s'étend de juin à fin novembre. Vous pouvez trouver des informations supplémentaires sur les conditions météorologiques sur le site Web du National Hurricane Center. La saison des pluies s'étend de la mi-mai à la mi-novembre, ce qui peut provoquer des inondations soudaines et des glissements de terrain. Cela provoque des fermetures de route temporaires. Le pays est situé dans une zone sismique active, un séisme est donc occasionnel. Les volcans Fuego, Pacaya et Santiaguito ont une activité modérée, ce qui est dans les paramètres normaux. Nous vous recommandons de faire des randonnées dans les volcans avec des agences de voyage réputées qui suivent l'activité volcanique. Surveillez les médias locaux et suivez les conseils des autorités locales. 

ENLÈVEMENTS : MOYEN

Les enlèvements sont fréquents au Guatemala. L’un des principaux problèmes du pays concerne les enfants enlevés et vendus pour adoption au marché noir. Le Volcan de Agua, les sentiers autour du lac de Atitlan, et le Volcan de Pacaya sont connus pour les vols, évitez donc de monter seul.

RISQUES TERRORISTES : FAIBLE

Il n’y a pas d’histoire récente de terrorisme au Guatemala. Cependant, ils ne doivent pas être exclus, alors restez vigilants face aux activités suspectes. Certaines attaques à la bombe dans les bus ont cependant étaient recensées en 2018, mais étaient liées à l'extorsion et non au terrorisme.

ARNAQUES : MOYEN

Comme dans tout autre pays, les chauffeurs de taxi essaieront de tirer profit des voyageurs en les surchargeant. Restez vigilant vis-à-vis des voleurs qui utilisent différentes stratégies pour vous voler comme un coup d'épaule, de cracher ou de vous faire renverser quelque chose. Nous vous encourageons vivement à ne pas utiliser les guichets automatiques. Des cas d’escroquerie ont été signalés concernant des tentatives d’obtention de la carte de retrait, ainsi que des cas d’extorsion. Utilisez uniquement les points de retrait présents dans les banques.

RISQUES D'AGRESSION SEXUELLE : MOYEN

Les femmes doivent faire attention aux hommes, même avec les employés des hôtels. Évitez les endroits isolés et les voyages seuls après la tombée de la nuit. Restez extrêmement vigilant aux terminaux de bus et dans les taxis. De nombreuses touristes ont été victimes d'agressions sexuelles brutales dans la communauté balnéaire de Monterrico et dans la ville de Panajachel. Ne consommez pas de boissons ou n'acceptez pas de produits venant de personnes que vous ne connaissez pas si vous êtes seule.